Football
Publié le 20 Oct 2014

1/4 de finale championnat de France de football 2014

Retour vers la demi-finale !

Décidément le stade Marcel Picot semble porter chance à nos couleurs puisque pour ce quart de finale de l’édition 2014, l’équipe de l’Est recevait son homologue de Rhône Alpes Auvergne sur le terrain synthétique nancéien le 25 septembre dernier et qu’elle y est restée invaincue pour la quatrième fois en autant de rencontres.

Tout était en place pour assister à une belle rencontre, puisque outre les superbes installations et un joli soleil automnal, les deux équipes se présentaient au complet, tout au moins numériquement car pour ce qui concerne l’équipe locale elle était privée de son épine dorsale puisque aux blessures de Julien Kuhn et Antoine Claude, meilleur buteur de l’édition précédent, s’ajoutait la suspension de l’habituel capitaine Mathieu Puchot voire l’absence de Julien Boul qui vient de disputer le championnat d’Europe Police avec la sélection française en compagnie de Philippe Klein et Nicolas Testard qui pour leur part, et fort heureusement, étaient présents.

Le trio arbitral venu de Marseille pouvait donner le coup d’envoi avec quelques minutes de retard car l’ensemble des participants avait bien évidemment voulu immortaliser leur présence dans ce stade par une série de photos. Malgré une évidente domination de nos joueurs en gris ce jour, la première demi-heure n’offrait quasiment aucune occasion franche au public très parsemé dans les travées de Picot en cet après-midi mais où néanmoins quelques supporters locaux avaient pu profiter de l’entrée libre pour encourager les nôtres. Sur une de leur première incartade dans le camp de l’Est à la 32ème minute, les joueurs au maillot bleu profitaient d’un coup franc magnifiquement tiré et de l’incompréhension entre Joanathan Boni et son gardien, Sébastien Rapp, pour ouvrir le score d’une reprise de la tête de Djillalih Dadda dans nos six mètres. Pire même, cinq minutes plus tard ils doublaient le score par leur remplacant, Merryl Aissani, sur une contre attaque éclair fort bien jouée. Les « gris », menés 2 à 0 et dont les visages tendaient à prendre le ton de leur maillots retrouvaient néanmoins des couleurs à la 41ème minute lorsque qu’un tir au 18 mètres de Murvin Trevengadum, mal repoussé par le goal visiteur était repris victorieusement par Gautier Castelain, ces deux joueurs étaient d’ailleurs à l’origine de la révolte de notre équipe en prenant de plus en plus leur couloir et surtout en allant provoquer balle au pied leur défenseur. Et sur un nouveau débordement dans les arrêts de jeu de la première mi-temsp de Gautier Castelain, son défenseur commettait une faute à 20 mètres des buts. Le coup franc était idéalement placé pour la patte gauche de notre vétéran et capitaine du jour, Alex Luthardt, qui l’exécutait parfaitement et ramenait les deux équipes à égalité à la pause des citrons ce qui était encore impensable 5 minutes plus tôt et à 0-2. Certainement sermonné par Emmanuel Pfund, leur CTL, les joueurs de l’Est revenaient sur la « pelouse » armés de bien meilleur attention et sur un mauvais alignement de la défense bleue, Kevin Phalip partait à la limite du hors jeu et délivrait une passe décisive à Murvin Trevengadum qui poussa le luxe à contrôler celle-ci avant de marquer dans le but vide. Lorsque quelques minutes plus tard le gardien de but visiteur devait quitter le terrain pour une blessure à la main et être remplacé par un joueur de champ, beaucoup autour du terrain pensait la qualification acquise pour les « gris » mais cela était sans compter sur l’envie des joueurs de Rhône Alpes qui égalisait de nouveau par Merryl Aissani à la 72ème minute sur un ballon mal dégager par la défense de l’Est. Tout était donc remis à zéro dans ce quart de finale fort indécis où les rebondissements se succédaient. Néanmoins nos joueurs semblaient mieux terminer la rencontre et les occasions s’enchaînaient sur les buts rhodaniens tantôt par des contres attaques mal conclues voire des tirs de loin magnifiquement détournés par le goal improvisé des « bleus » comme cette superbe volée de Nicolas Testard aux 18 mètres boxée en corner par ce gardien de fortune. C’est lorsque tout le monde pensait devoir effectuer une prolongation que nos joueurs délivraient leurs supporters au bout d’un une-deux parfaitement exécuté dans la défense rhodanienne par Christophe Bruant et Ufuk Kaygusuz que ce dernier mettait un temps fou à conclure d’une frappe placée. Les Rhônes-Alpins mettaient leurs dernières forces pour essayer de revenir une nouvelle fois au score mais sans l’inhabituelle maladresse de Mathieu Villiere rentré quelques instants plus tôt, ils auraient dûs être punis d’un voire deux buts supplémentaire mais Mathieu préférait sans doute garder ceux-ci pour la demi-finale  contre la ligue de Paris qui est allée s’imposer en Midi-Pyrénées par 2 buts à 0 à l’issue d’une prolongation.

Le rendez-vous est donc pris pour le 16 octobre prochain où tous espèrent pouvoir recevoir les joueurs de la Capitale dans le magnifique écrin de Picot…mais cela reste soumis à accord des collectivités locales malgré la proximité de cette rencontre.

G.M.

Galerie photos de l’évènement