Ile de France
Autres sports
Publié le 27 Avr 2017

ICE HOCKEY WORLD POLICE CUP

LIBEREC (Rép Tchèque) – 18-24 Avril 2017

Le résumé complet



Mesdames, Messieurs, bonjour de Liberec!

JOUR 1

Comme promis, vous recevrez le bulletin journalier en direct de la World Cup Police qui se déroule en ce moment à Liberec (République Tchèque).

Partis mardi 18 avril de Roissy-CDG, l’équipe est arrivée aux alentours de 19 à Liberec. Cette arrivée tardive n’a pas permis à l’équipe de s’entrainer avant le début de la compétition.

Le soir, lors de la réunion technique, les représentants de l’équipe ont pu découvrir lors du tirage au sort quels allaient être les adversaires : Moscou, Slovénie, Allemagne, République Tchèque.

Le 19 avril, début des phases de poule. C’est sur la grande glace de la Home Credit Arena à 9h00 que les Sentinelles font leur entrée en matière face à l’Allemagne. Le match est équilibré et se termine avec une victoire des Allemands sur le score de 1-0.

A 13h00, C’est face à la République Tchèque que les français s’affairaient. La différence fût flagrante, tant dans la vitesse, la cohésion collective, la technique individuelle. Les Tchèques emportent le match sur le score de 13-0. Il faut souligner l’impressionnante performance des deux gardiens de but qui se sont relayés, n’encaissant « que » 13 buts sur 70 lancers sur leur cage.

Interrogé sur le résultat, l’entraineur des Sentinelles : « Les échanges que nous avons eu avec les Tchèques nous permettent de relativiser cette défaite. En effet, leur Fédération des sports police les assiste depuis de nombreuses années tant sur le plan humain que sur le plan matériel. C’est cette même fédération qui organise elle-même les stages de son équipe nationale police. Les joueurs Tchèques participent également à un véritable championnat interne regroupant plusieurs équipes de policiers. Nous n’évoluons pas dans le même monde, mais nous avons appris! »

En fin de journée, un moment festif et solennel attendait les Sentinelles : la cérémonie d’ouverture de la 2ème World Cup Police. Les plus hautes autorités du Ministère de l’Intérieur Tchèque, de nombreux Généraux des Polices Russes, les autorités policières de la région de Liberec, le Président d’UNITOP (Fédération sportive de la Police Tchèque) ainsi que le Maire de la ville avaient fait le déplacement.

Bonne lecture et à demain pour le bulletin numéro 2 et les résultats des rencontres contre la Police de Moscou et la Slovénie.
Les Sentinelles

JOUR 2

Aujourd’hui, l’équipe a connu une double activité : l’une sportive, l’autre représentative.

Concernant la partie sportive, la journée à commencé par un match  qui s’annonçait déjà difficile contre la Police de Moscou dans laquelle de nombreux joueurs ont vécu une grande carrière de joueur professionnelle en Russie ou même en Amérique du Nord. L’un d’entre eux a notamment été drafté à la 50ème place par les Los Angeles Kings en 2002 avant de revenir jouer de nombreuses années en KHL.

Impressionnés par la vitesse de jeu de leurs adversaires, les Sentinelles sont passés à côté de leur début de match, encaissant rapidement 12 buts. La deuxième période a été meilleure puisque que les changements opérés par les coachs n’ont permis aux russes de ne marquer que 2 fois et aux Sentinelles d’aller taquiner le gardien adverse. Score final : Moscou14 -Sentinelles 0.

Pour quitter la phase de poules la tête haute, l’équipe se devait de faire un gros match contre les courageux Slovène, tombeurs de l’Allemagne la veille. Là encore, l’issue du match n’est pas prévisible. En première période, malgré une forte présence en zone offensive, les Sentinelles n’arrivent pas à faire trembler les filets slovènes. En début de deuxième période, la Slovénie se fait rappeler à l’ordre plusieurs fois par le corps arbitral avant d’enchainer les pénalités, laissant ainsi aux Sentinelles le temps de développer leur jeu de puissance. Le reste du match est à l’avantage de notre équipe. La première sortie du maillot blanc est peut-être le début d’une série de victoires…..Score final : Sentinelles 4- Slovénie 0.

Demain, pour l’ultime match de la compétition, les Sentinelles affronteront les Finlandais pour tenter de revenir en France en 7ème position.

Côté représentatif : Nos deux Sentinelles VIP ont participé à un programme spécial mis en place par les organisateurs du tournois.

En fin de matinée, après avoir profité du brunch à l’hôtel Babylone, ils se sont rendus en compagnie des officiels de toutes les nations présentes en haut de la montagne Jested et plus précisément dans le restaurant panoramique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Là-bas, un repas gastronomique local les attendait. Notons que le fait que nos Sentinelles soient venus en tenus d’honneur a fortement plu à nos hôtes parmi lesquels le vice-ministre de l’Intérieur, le Maire, le responsable de la police de la région de Liberec (équivalent d’un Préfet en France). Assis à la droite des plus hautes autorités nos représentants ont pu échanger grâce à leur grande maitrise des langues étrangères.

Les échanges amicaux ont permis de montrer à quel point notre milieux professionnel nous soude d’où qu’on vienne! Et lorsque l’on ajoute à cela la passion commune qu’est le sport, nous vous laissons imaginer la convivialité qui a pu régner!

Classement de la poule A : Moscou -République Tchèque – Allemagne -France -Slovénie

Classement de la poule B : -Kazan -Autriche -Slovaquie – Finlande -Hongrie

JOUR 3

Cette journée était dédiée aux matches de classement. Les Sentinelles affrontaient l’équipe Finlandaise pour tenter de remporter la 7ème place. Encore secoués par la nouvelle de l’attentat des Champs Elysées ayant eu lieu hier soir, l’équipe avait un gros pincement au cœur lorsque l’un de ses joueurs a appris l’identité du collègue abattu avec qui il était ami de longue date.

Les organisateurs du tournoi ont tenu à montrer à la France leur solidarité en demandant avant chaque match à l’ensemble des participants d’observer une minute de silence.

Émus par ce geste amical, c’est la gorge serrée que les Sentinelles ont entonné la Marseillaise. Au début du match, les consignes des coachs sont appliquées à la lettre et permettent de repousser les tentatives d’incursion finlandaises jusqu’à ce qu’une pénalité affaiblisse la défensive française. La première période voit les équipes rentrer au vestiaire sur un score de 1 à 0 pour les Finlandais malgré de nombreuses incursions Sentinelles en territoire finnois. Dès la reprise de la deuxième période, la Finlande accélère le jeu et creuse l’écart. L’énorme performance de notre gardien de but ne suffira pas à calmer les ardeurs finlandaises. Le score en devient anecdotique (10-0 en faveur de la Finlande), mais il permet aux coachs de faire prendre conscience aux joueurs le chemin qu’il reste à parcourir sur et hors glace, avant d’espérer inquiéter des grandes nations du hockey.

Les Sentinelles quitteront donc ce tournoi à la 8ème place de cette World Cup Police. Demain se dérouleront les rencontrer opposant la République Tchèque à l’Autriche pour la 3ème place et les Deux équipes Russes (Moscou et Kazan) pour le titre suprême. 

Autre moment fort pour un joueur des Sentinelles, le match des VIP : en effet, notre Lieutenant-Colonel de Gendarmerie  a pu croiser les crosses des Généraux Russes, Préfets Tchèques etc… Au travers de ce match, il a été permis de voir, s’il était besoin de la rappeler, que le hockey est un sport où les contacts sont virils mais dans lequel la fin se termine toujours par une poignée de main et un sourire!!! 

A retenir bien au-delà de l’aspect sportif : la grande cohésion, la fraternité qui a régner tout au long de cette journée. Aussi les marques de soutient de la part des coachs, organisateurs, arbitres, joueurs, supporters de tous les pays présents. Un rapprochement Franco-Allemand avait déjà commencé il y a quelques mois sous forme de boutade, et s’est renforcé pendant le tournoi à tel point que la Mannshaft a tenu à respecter la minute de silence et portant fièrement notre drapeau tricolore. Les Sentinelles ont remerciés pendant de longues minutes d’applaudissements leur voisins qui prouvent encore une fois que l’Histoire de nos deux pays est intimement liée.

Dans la soirée, les responsables de l’équipe ont été reçus dans la grande salle de réception de l’Hôtel de Ville de Liberec pour participer au repas des autorités et partenaires. C’était l’occasion pour les organisateurs de remercier les généreux donateurs ainsi que les plus hautes autorités de la Police Tchèque d’avoir facilité le bon déroulement de cette compétition. 

Chaque délégation (à l’exception de la France, sic!) était représentée lors de ce dîner par un haut responsable de la Police ainsi que par une autorité du sport policier. C’est donc en toute humilité et une certaine gêne que le Président des Sentinelles a été convié à prendre la pose avec le Directeur général de la Police Tchèque et le Président d’Unitop Cz (Fédération sportive des Policiers Tchèques). Les quelques formules de politesse apprises dans la journée dans la langue locale ont détendu l’échange et ont ravi nos hôtes qui nous ont signalé que nous étions les seuls à avoir fait cet effort linguistique.

JOUR 4

Samedi matin , les Sentinelles n’ont pas de match officiel. Cependant, notre capital sympathie oriente encore une fois les regards vers nous puisque des équipes souhaitent ont souhaité jouer une partie amicale, hors compétition ce samedi matin. Malheureusement, ne pouvant satisfaire tout le monde, l’équipe s’opposera aux Hongrois. Cette rencontre fût l’occasion de faire tourner au maximum l’effectif. La rencontre équilibrée voit la Hongrie s’imposer d’un but sur le score de 6 à 5.

A l’issu de la rencontre, les joueurs ont pu profiter à nouveau de la Home Credit Arena, mais cette fois depuis les tribunes pour regarder la finale opposant les deux équipes russes de Moscou et de Kazan (dont on se demande toujours si les joueurs sont policiers comme le règlement du tournoi l’impose !) Engagée, intense, rapide, cette finale permettra à ceux qui n’en ont pas l’habitude de voir évoluer des joueurs de haut niveau qui, pour certains, auraient des places de choix dans des équipes de Ligue Magnus. Les deux équipes quittent la glace sur le score de 2 à 1 en faveur de Moscou qui repartira donc avec la World Cup Police 2017.

Maintenant, place à la grande cérémonie de clôture au cours de laquelle chaque capitaine ira chercher son trophée d’équipe.

En plus de ce trophée d’équipe, c’est avec une immense fierté et non sans une certaine émotion que nous avons pu applaudir notre gardien de but, Thomas D. qui a été élu « Meilleur gardien du Monde du hockey Police ».  Encore une fois , un grand bravo à lui, car cette récompense est très largement méritée !

Quelques minutes après la cérémonie, l’équipe a une fois de plus fait preuve de générosité en offrant une maillot au responsable d’une association locale qui s’occupe d’enfants de policiers ayant des problèmes graves de santé. Ce geste spontané fût très apprécié de la part des bénévoles qui nous ont accompagnés lors de ces journées de compétition.

La cérémonie terminée, les organisateurs ont convié l’ensemble des participants à une grande fête comme les Tchèques savent les organiser. Ce grand gala fût une fois de plus l’occasion de savourer quelques plats typiques. Les Sentinelles ont de leur côté montré ce qu’est l’enthousiasme français et auraient probablement remporté un autre trophée : celui qu’on décernerait à l’équipe qui chauffe le plus la salle !!

Là encore, cette avec une fierté non dissimulée que nous avons réussi à sortir les Russes et les Finlandais de leur réserve habituelle. Une belle soirée qui restera gravée dans les mémoires de tous les joueurs. 

Ce dimanche, après une compétition difficile, c’est quartier libre dans les rues de Prague pour l’ensemble de la délégation.

Articles similaires :
Ligue Ile de France
Autres sports
Publié le 26 Nov 2019

92 – Crossfit enfin une première session !

+
Ligue Ile de France
Autres sports
Publié le 20 Nov 2019

1er trophée national Corporatif de Hockey sur Glace

+