Ile de France
Athlétisme
Publié le 25 Mar 2019

IDF – 80KM ECOTRAIL DE PARIS

HAUTS-DE-SEINE (92) – 16 mars 2019


Retour d’Yvan T., un des ultra traileurs team POLICE IDF, ayant participé au 80 km de l’Ecotrail de Paris :

« Enfin le jour-J, de cette course que je prépare depuis le mois de janvier 2019. Un an après l’édition 2018 qui fut apocalyptique. J’avais atteint la Tour Eiffel en 10h57, transi de froid et las de la boue, neige, et pluie…

Comme tout les trails longs, je cours avec mon binôme de choc à savoir mon grand frère Stéph tout jeune V2. La préparation ne fut pas idyllique, je partais avec une lésion aux adducteurs que je traîne depuis la SaintéLyon 2018 et lui une tendinite au tendon d’Achille à peine remise et trois semaines sans entrainement, la course risquait d’être longue sans savoir s’il serait possible de rallier la Tour Eiffel ensemble comme cela était prévu.

Départ donné à 12h15, juste le temps de saluer quelques collègues croisés lors de l’échauffement, puis on s’est glissé en milieu de peloton pour être sûrs de ne pas partir trop vite. Les 20 premiers km sont plats, sans grand intérêt (9,5km/h) pour se chauffer et surtout voir l’état de nos blessures. Les premières côtes nous font tirer le signal d’alarme : il va falloir gérer tout ça.

Un premier rapide ravitaillement à Buc au km 23 en 2h23, puis direction Meudon ou un simple « ravito » liquide nous attend au km 47, on y sera en 5h44. Le temps de remplir les gourdes d’eau, mettre un coupe vent et c’est reparti direction Chaville au km 57 où il sera temps de sortir la frontale et prendre une bonne soupe pour réchauffer. Le vent devient glacial et comme on a de la chance on l’a toujours de face… Heureusement le terrain de jeu n’est pas boueux cette année donc plutôt agréable avec de bons appuis. Je me rappelle soudain que c’est justement après Chaville que les côtes font très mal surtout une du bas de Chaville jusqu’aux étangs de fausses reposes à Ville d’Avray.

A partir de là, les jambes deviennent lourdes et les douleurs (adducteurs et tendons d’achille) toujours présentes mais en Trail le plus important c’est le mental ! Et ça on l’a tout les deux, donc on ira au bout quoi qu’il se passe ! La nuit tombe entre Chaville et le « ravito » de Saint-Cloud mais peu importe la nuit on connaît (avec 2 SaintéLyon on s’est habitué à courir de nuit).

Passé Saint-Cloud à 21h14, on redescend vite vers le Musée de la Céramique de Sèvres, on sort du Parc de Saint-Cloud, et il est temps de prendre la direction de Paris. 10km de quais nous attendent, ils vont être longs, et en bitume : tout ce que déteste les trailers, mais pour atteindre le 1er Etage de la Tour Eiffel, il n’y a pas le choix. Mon frère n’est pas au mieux mais ça fait 70km qu’il est dans le dur sans se plaindre…

A 22h39 après 10h24 de course (un temps honorable pour nous), on se classe 900èmes/2500 participants au départ. Il ne nous reste plus qu’à grimper les 347 marches jusqu’au 1er étage de la Tour Eiffel pour récupérer notre médaille et notre Tee shirt de « Finisher » et enfin boire une bonne bière avec vu sur Paris !

Maintenant place à la récupération, bien se soigner pour se lancer un nouveau défi à savoir passer les 100km en Trail qui pour moi sont encore une barrière psychologique, cet été sûrement mais c’est à confirmer… »


RAPPEL


Le 16/04/2019, le CDOP 94 vous propose un mini TRAIL de 9,5 kms autour du lac de CRETEIL (94) avec un dénivelé positif de 100m.

Articles similaires :
Ligue Ile de France
Course hors stade
Publié le 14 Août 2019

CDOP 91: COURSE PEDESTRE

+
Ligue Ile de France
Course hors stade
Publié le 13 Août 2019

CDOP 95 – Programme de notre section TRAIL

+