Équipes de France Police
Football
Publié le 26 Juin 2016

SÉLECTION FÉMININE: LE RÊVE BRISÉ !

Après la désillusion de 2012, les joueuses françaises n’ont pas réussi à prendre leur revanche sur des germaniques bien plus fortes.

Les bleues terminent au bord de l’apothéose et d’un final qui aurait envoyé cette équipe au niveau des basketteuses qui ont décroché l’or en 2015..

On retiendra cependant l’abnégation des joueuses qui avaient déjà l’obligation de s’imposer à partir du second match de poule.

Malheureusement, encore une fois, la boutade pourra être utilisée par les allemands. “À la fin c’est toujours l’Allemagne qui gagne.

 

Première période : L’Allemagne déroule.

Maillot bleu en porte-bonheur et l’ambition en bandoulière, l’équipe de France se lance pourtant pleine de vie dans sa deuxième finale consécutive.

L’équipe de France Police fait jeu égal avec les allemandes dont certaines jouent la ligue des champions féminine avec leurs clubs civils.

La pression allemande se fait de plus en plus forte et paye à la 20ème minute par le premier but. Douche froide sur les belles intentions françaises.

Touchée, la France n’est pas coulée. La sélection féminine ne perd pas le fil de son idée. Attaquer vaille que vaille.

Le second coup de semonce ne tarde pas. À la 35ème minute, les allemandes aggravent la marque. 2 – 0.

Le doute est dorénavant présent dans les têtes bleues. Certains gestes ne trompent pas, les passes sont courtes et les erreurs techniques apparaissent de plus en plus.

La nette domination allemande se poursuit et est même récompensée d’un troisième but juste avant la pause, 3- 0 à la 46ème.

Coup fatal à nos françaises qui rentrent aux vestiaires à une très longue distance du titre.

 

Seconde période : La France a une fierté.

Un match ne s’écrit pas en quarante-cinq minutes.

Même si le score est déjà conséquent, les françaises ont à cœur de ne pas encaisser de valise.

Les filles ne sont pas découragées et tentent de belles choses mais le physique atteint vite les limites. Les cinq matchs sur six jours ont vite raison des velléités françaises.

La Mannschaft a déjà fait le boulot et n’appuie plus également.

Incessant en première période, le flux et reflux de la vague allemande cessent.

Le score ne bougera plus jusqu’au terme de la rencontre.

À présent repos et décompression pour les filles qui le méritent bien.

Quant à nous, on file ainsi, illico, vers le prochain championnat d’Europe police de football féminin qui aura lieu dans quatre ans.

Aujourd’hui les allemandes avaient un temps d’avance sur tout : le ballon, la maîtrise, le tableau d’affichage…  Pas grave, c’est déjà oublié. Oui, rendez-vous en 2018 !

 

Articles similaires :
Ligue Équipes de France Police
Football
Publié le 20 Mar 2020

Equipe de France police – Football Féminin

+
Ligue Publication Fédérale
Publication nationale
Publié le 08 Jan 2020

NOTICE LICENCE 2020

+