Ile de France
Autres sports
Publié le 06 Avr 2021

Vincent, policier passionné aux deux casquettes.

92- Nanterre le 06 Avril 2021

Vincent, policier passionné aux deux casquettes

De son enfance à Toulon à son arrivée à Paris, Vincent est animé par deux passions : être policier et le sport !

Mais qu’est-ce qu’il l’amène en police Judiciaire ?

Originaire de Toulon, Vincent est policier depuis 1999. Il en rêvait depuis son plus jeune âge, à 20 ans, il devient policier auxiliaire à la CRS 54 de Marseille (13). Quelques années plus tard, le concours de gardien de la paix en poche, il finit sa scolarité à l’ENP de Nîmes, classé dans les 200 premiers de sa promotion et pose ses valises à Paris (75). Marié et père de deux enfants, il gravit les échelons au sein de l’institution : unité d’intervention de nuit, OPJ, brigade de protection de la famille, Présidence de la République…

En 2016, Vincent, alors brigadier/chef et « PJiste » passionné, rejoint la DCPJ, plus précisément l’office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS), où il est affecté à la division des études, de l’analyse stratégique et des relations internationales. En charge d’études géostratégiques sur les modes d’acheminements mondiaux des stupéfiants, il se spécialise dans le trafic d’héroïne. S’enchaînent ensuite des formations à Europol puis l’intégration au centre de coordination pour la lutte anti-stupéfiants en Méditerranée (CECLAD-M). Il devient également formateur anti-drogue notamment dans le domaine maritime.

Après cette riche expérience à l’OCRTIS, Vincent s’oriente vers l’état-major de la sous-direction de la lutte contre la criminalité organisée et de la délinquance financière (SDLCODF devenue depuis 2020 SDLCO). Dans cette sous-direction alors composée de 5 offices et de plusieurs services, Vincent, a notamment la charge de ventiler l’information au sein de ces différentes structures, de répondre à des commandes institutionnelles ainsi que de faciliter les dispositifs les plus complexes. Il est également en mesure d’armer la salle de crise en cas d’alerte attentat ou d’alerte enlèvement. Enquêteur dans l’âme, il ne se voit pas quitter l’univers de la PJ.

Passionné de son métier mais aussi sportif accompli, qu’est-ce qui l’attire vers les arts martiaux ?

Depuis très jeune, Vincent est féru de sport. Foot, vélo, course à pied… il a toujours pratiqué entre 10 et 12 heures de sport par semaine. Lors de son arrivée en police, Vincent à découvert le sport de combat. Agilité, rapidité, humilité, il se découvre dans cet univers et se passionne rapidement pour le Krav-maga. Basé sur l’autodéfense, cet art martial a été créé à Bratislava en 1938 par Imi Lichtenfeld pour permettre à la population israélienne de se protéger de l’oppression de groupes fascistes contre la communauté juive. Mêlant des techniques issues de la boxe, du muay-thaï, du judo, du ju-jitsu, du karaté et de la lutte, ce sport a été repris par de nombreuses forces de sécurité internationales comme le FBI, la DEA, le SAS mais également en France par le RAID, le GIGN et la Légion étrangère.

En 2005, ce sport se démocratise en France. Art martial épuré, technique, sans grande compétition nécessitant de la méthodologie et de l’endurance, tous ces avantages ont séduit Vincent qui débute alors son apprentissage. Membre d’un club, il monte les marches jusqu’à la ceinture noire. Les dérives commerciales de ce sport commencent à se faire ressentir, notamment les cotisations très onéreuses dues à l’engouement pour cette discipline. C’est alors qu’il souhaite créer son propre club avec pour motivation première : faire bénéficier ce sport à un maximum de personnes avec une cotisation abordable pour tous. L’idée a germé et en 2019, Vincent obtient l’accord de sa direction pour lancer la première section Krav-maga en PJ, le début d’une belle aventure…

Qu’est-ce que l’AS TFC ?

L’Association Sportive Technique Force et Combativité est officiellement née en 2019 ! A sa tête Vincent, s’entoure de plusieurs volontaires pour l’épauler et permettre de créer l’association à la préfecture. L’article 2 des statuts permet de bien comprendre la philosophie que Vincent a voulu impulser : « Cette association a pour objet la pratique de sport de défense. Dans le respect de l’autre, les activités développent la cohésion, la solidarité, l’esprit d’équipe et la condition physique ». Forte de 35 adhérents, la section est ouverte aux policiers, aux administratifs, aux gendarmes, aux douaniers, aux policiers municipaux…

Vincent, seul instructeur et conseiller technique départemental Hauts-de-Seine de self défense pour la fédération sportive de la police nationale, propose 6 entraînements par semaine à l’heure de la pause méridienne. Séances pour débutants, séances spécifiques Krav-maga, cardio-training, entraînement pied/poing… il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux. Le niveau 1 a été créé spécialement pour la remise à niveau des policiers blessés en service. Pour le commun des mortels, le niveau 2 est fait pour vous ! Enfin le niveau 3 est réservé aux plus sportifs d’entre vous. La crise sanitaire a quelque peu perturbé l’activité du club, pas de panique, Vincent s’est adapté avec des séances en extérieur.

Face à la hausse de ses adhérents, le club recherche activement une salle aérée muni de douches (n’hésitez pas à les aider !).

Malgré ses faibles finances, l’association reste plus que jamais tournée vers la solidarité. Depuis sa création, elle n’a pas hésité à organiser des collectes de dons pour aider nos deux camarades grièvement blessés à Herblay (95) ainsi que ceux blessés et décédés lors de l’évènement tragique qui s’est déroulé à la Préfecture de Police de Paris (75).

                                                                                                                                                                                  Logo de l’ASTFC

Ça vous intéresse ?

Cotisation annuelle : 50 euros (dont l’assurance à la FSPN)

Les entraînements : du lundi au vendredi de 12h à 13h15 à Nanterre (à proximité des locaux de la PJ), le samedi de 14h à 16h à Rueil-Malmaison (92)

Pour plus de renseignements, contactez le référent FSPN 92

Cyril / picardcf72@gmail.com ou 07-50-09-72-06

Articles similaires :
Ligue Ile de France
Autres sports
Publié le 14 Oct 2021

Journée départementale d’initiation et d’entraînement à la SELF DEFENSE.

+
Ligue Ile de France
Course hors stade
Publié le 12 Oct 2021

Run & Bike de Bagatelle

+