Équipes de France Police
Parachutisme
Publié le 03 Sep 2020

Championnat de France civil 2020 de précision d’atterrissage – Typhaine MEYER sur un nuage

Suite à un planning bouleversé par la situation sanitaire, le centre de parachutisme de Laval a réuni sur ce seul site les Championnats de France 2020 de précision d’atterrissage de sauts d’avion et d’ascensionnel du 07 au 11 août. En raison des risques épidémiologiques, cette manifestation a été autorisée à huis clos sur l’aéroport de Laval-Entrammes par le Préfet de la Mayenne.Pour des raisons de service, le multiple Champion de France FSPN Olivier Amouraben n’a pu être présent et c’est Typhaine Meyer du Service Central de Police Technique et Scientifique , nouvelle compétitrice en précision d’atterrissage qui a complété l’équipe.

Les conditions météorologiques étant compliquées, avec un épisode caniculaire engendrant des phénomènes de murs thermiques et d’importantes variations dans la force et dans la direction du vent, les compétiteurs ont dû adapter leurs vols et faire preuve d’une grande vigilance dans leurs approches de la cible.Avec un entraînement forcément réduit depuis le début de la saison, chacun des membres n’a pu engager les techniques optimales sur les approches finales et l’équipe a terminé assez loin des places habituellement occupées dans les classements. Malgré cela, les équipiers restent confiants pour l’avenir grâce aux résultats plus que prometteurs de Typhaine Meyer qui, malgré son manque d’expérience en compétition et les conditions difficiles, a démontré qu’elle avait un énorme potentiel.Sa compréhension de l’aérologie pour effectuer son circuit lui a permis d’être très régulière, et c’est en ascensionnel qu’elle a pu tirer son épingle du jeu.

En effet, contrairement aux sauts d’avion où les scores sont mesurés jusqu’à 20 cm, la mesure va jusqu’à 2,5 mètres en ascensionnel et les erreurs coûtent vite très cher. Elle se classe seconde en féminine et 14 èmeau général entre 2 champions du monde en sauts d’avion.En précision d’atterrissage saut d’avion, la hauteur de largage se situe entre 1000 et 1200 mètres et les compétiteurs doivent arriver sur une aire en mousse au centre de laquelle est disposée un “carreau électronique” dont le centre, d’un diamètre de d’une pièce de 10 cts, représente le “0” centimètre.En ascensionnel, les règles sont identiques, excepté le fait que le ou la  parachutiste est tracté(e) du sol jusqu’à une hauteur de 250 mètres environ, par un câble. Celui-ci est alors décroché et l’évolution vers la cible est similaire à celle d’un saut d’avion.Sur ces 2 disciplines, le vainqueur est celui ou celle qui totalise le moins de centimètres à l’issue de la compétition.

Articles similaires :
Ligue Publication Fédérale
Publication nationale
Publié le 08 Jan 2020

NOTICE LICENCE 2020

+
Ligue Équipes de France Police
Parachutisme
Publié le 15 Août 2018

DES PARACHUTISTES AU TOP !!

+