Est
Handball
Publié le 07 Fév 2019

CHAMPIONNAT REGIONAL BFC : L’ENP MONTBELIARD S’IMPOSE DANS SON GYMNASE !

Difficile, au moment d’écrire ces quelques (!) mots sur la rencontre de handball qui s’est tenue mardi 05 février à Montbéliard, de ne pas avoir une petite pensée pour l’équipe de France masculine, médaille de bronze au dernier Mondial en Allemagne.

En effet, au cours de mes petites recherches j’ai eu accès à des données ultra confidentielles qui m’ont permis de comprendre l’échec cuisant de notre chère équipe nationale face aux redoutables Danois.

Evidemment, comme le thème de ce papier est focalisé sur notre régional, je ne vous donnerai l’info qu’à la toute fin, histoire de ne pas être hors sujet !

Donc reprenons notre récit sur notre évènement qui a réuni quelques soixante-dix collègues (ou futurs collègues avec vingt-cinq élèves de l’ENP Montbéliard) dans la salle de sport qui jouxte l’ENP.

Orchestré par Magali, présidente de l’AGFE, aidée par les jeunes de l’école, l’accueil fut chaleureux comme à l’accoutumée.

Avec l’aide précieuse de Fabien et Christophe les équipes furent rapidement composées avec parfois des formations hétéroclites constituées de participants venus de plusieurs horizons (ce qui n’est pas évident pour la cohésion et la stratégie pendant les matches, vous en conviendrez !).

L’essentiel, on le sait tous, étant de participer.

Donc sept « teams » se rencontrèrent dans une formule championnat avec six rencontres de 10 mn chacune, soit l’équivalent d’un match complet pour la journée.

3 équipes de l’ENP (venue en force comme d’habitude), Lons le Saunier (une première depuis des lustres), Belfort (un peu handicapée par l’absence de ses cadres le matin à cause d’un service d’ordre à assurer sur le site stratégique de General Electric/Alstom), Besançon (menée par notre CTL, Marie) et, enfin, les locaux de Montbéliard (avec pas moins de quatre filles sur neuf joueurs !).

Bien sûr, pour maîtriser tout ce beau monde, une main de fer (dans un gant de velours évidemment) devait tenir le sifflet et c’est Nico (cheville ouvrière de la ligue Est) qui accepta la mission en tant qu’arbitre officiel de la FFHB.

Il fallait bien ça…

Au pupitre notre trésorier général était aux mannettes mais, comme il était malheureux dans son coin, Fabien lui offrit en milieu de matinée un beau micro ; et là, la bête s’éveilla !!!

Vous pouvez donc remarquer que votre serviteur était une nouvelle fois bien épaulé (un bon meneur sait s’entourer et déléguer !!!) ; il faut dire que j’avais été lâchement abandonné pour mon (presque) fidèle partenaire qui avait privilégié une virée sur la capitale sous le prétexte (fallacieux à mon sens !) d’un stage fédéral obligatoire !

Ceci posé, passons à l’essentiel, les matches.

Une précision qui a son importance : les buts marqués par les filles comptaient double, histoire d’équilibrer les forces.

Dès le début les observateurs remarquèrent que le niveau était vraiment scindé en deux avec l’ENP1, Besançon et Montbéliard d’une part et les autres d’autre part.

Comme d’habitude, quand les forces en présence sont homogènes, les matches sont âpres et disputés et on peut remercier dans ces lignes le professionnalisme (salué par monsieur le Directeur de l’Ecole qui nous a honoré de sa présence) de monsieur l’arbitre qui a su calmer certaines ardeurs au bon moment car il y en a certains, quand ils jouent, on dirait du judo !

Ce qu’il y a de bien dans les rencontres entre amateurs c’est les situations cocasses que l’on peut observer comme les prises de judo précédemment citées ou les chutes fortuites, à l’instar de ce collègue, pourtant bien bâti, de Lons le Saunier qui réussit l’exploit de se marcher sur l’épaule entrainant un roulé-boulé limite pathétique alors qu’il n’était pas en action de jeu !

Que dire aussi de cette réflexion d’un autre Lédonien (décidément) qui, venant de se faire une entorse, décréta que ça ne relevait pas d’une blessure en service mais seulement d’une conséquence liée à l’âge ?!

Mais notre régional ne se résume pas à ces quelques faits divers heureusement !

On a vu du beau jeu avec une belle charnière à gauche de l’ENP1 menée de main de maitre par un élève évoluant en club à un bon niveau qui fut tranchante, face, notamment, aux vaillants Bisontins qui ne perdirent que de 2 buts (8-6). La finale avant l’heure !

Lesquels Bisontins qui surent faire déjouer l’excellente équipe montbéliardaise (emmenée notamment par des filles conquérantes capables de shooter dans n’importe quelle position) pour l’emporter là aussi de 2 buts (7-5). La deuxième était acquise …

Bien décidée a réaliser la passe de trois, l’ASP Besançon ici en jaune, se contentera de la seconde place.

PHOTOS

Le podium : ENP 1 (18 pts avec 6 victoires) – Besançon (16 pts) – Montbéliard (14 pts).

Au pied du podium, une fois n’est pas coutume, Belfort qui ne remporta « que » 2 matches comme l’ENP3 et qui doit sa place à la différence de buts particulière.

Même procédure pour la 6° place, et c’est Lons le Saunier qui l’emporta grâce à sa seule et unique victoire face à l’ENP 2 qui termine cuillère de bois.

A 16h15 fin des hostilités et remise des prix en présence de monsieur le Directeur de l’ENP, fier de ses troupes et de Michel, vice-président régional MGP de la Bourgogne – Franche-Comté.

Une petite pensée pour Margaux de Montbéliard qui s’est blessée au genou lors de la rencontre 100 % filles organisée par Marie pour définir une sélection pour les « France » féminins début avril.

PS : Je viens de prendre de ses nouvelles qui sont rassurantes, plus de peur que de mal, et je pense qu’elle sera d’attaque pour faire partie de l’équipe de ligue (sans préjugé des choix de notre CTL évidemment !!!)…

2° PS : Concernant la sévère défaite de la France en ½ finale voici l’explication (MON explication) :

Si les 1ères traces de jeux similaires au hand remontent à la France médiévale, le jeu moderne prend ses sources au XIX° siècle au… Danemark, sous le nom de « hânbold ». C’est donc un sport de conception danoise et c’est le bien connu Holger Nielsen (rien à voir avec le film « y a-t-il un pilote dans l’avion » !) qui créa les 1ères règles.  Ce sont donc bien eux les Patrons !!!

 

 

 

 

Articles similaires :
Ligue Est
Handball
Publié le 25 Sep 2019

Regroupement de handball masculin

+
Ligue Est
Handball
Publié le 06 Mar 2019

Championnat régional Grand Est de handball

+