Est
Ski
Publié le 31 Jan 2019

RENCONTRE REGIONALE BFC SKI DE FOND : BIENVENUE DANS LE HAUT DOUBS !

L’an dernier je commençais mon papier par une interrogation : neige ou pas neige ?

C’est année, une autre interrogation : neige ou trop de neige ?

Vous connaissez tous la réponse avec le battage médiatique concernant le passage de Gabriel sur notre territoire.

Ce n’est pas ça qui allait nous arrêter, bien au contraire !

Avec Gilles, Romain et Carole de la ligue, accompagnés de nos collègues de la CRS 37 de Strasbourg, David, Ludo, Thierry coachés par Alexandre, l’extraterrestre (j’y reviendrai), Romain et moi sommes arrivés la veille pour préparer dignement l’épreuve du lendemain ; beau prétexte pour aller faire un tour de raquettes sous la houlette d’Etienne et pour déguster une fondue suisse (un grand merci à Nathalie qui m’a fait découvrir les subtilités de ce plat) entre amis au pied des pistes..

La neige pour les Haut-Doubistes (ça se dit ?) c’est comme le pinard pour les Bourguignons, vital !

Et la fusion des deux donne un résultat… enivrant 😉

Le lendemain retour aux choses sérieuses même si la nuit en dortoir ne fut pas de tout repos pour tout le monde (pas facile les colonies de vacances à nos âges !).

Tout d’abord un grand remerciement à tous (sauf un) nos collègues inscrits (10 filles et 27 garçons) qui bravèrent les conditions de roulage pour arriver dans les temps. J’ai dans l’idée que la convivialité proverbiale des autochtones y est pour quelque chose…

L’an dernier j’avais digressé sur la machine à remonter le temps et j’avais peur de ne pouvoir revivre ce moment magique car le principal personnage était absent pour cause de stage professionnel en région parisienne, le pauvre.

Eh bien, une nouvelle fois, le miracle est survenu grâce aux adeptes (féminins et masculins) du ski classique. Avec eux aucune notion de compétition, juste le plaisir de sentir la glisse à leur rythme ; le plus dur étant de rallier l’arrivée (11 kms pour les filles et 15 pour les garçons).

D’ailleurs, sans les stigmatiser, c’est dans cette discipline traditionnelle que nous avons rencontré le plus  » d’abandons » ; la conjonction d’une technique quelque peu défaillante et d’un relief exigeant certainement !

Je pense même que c’est le manque de pratique qui les pénalisa le plus car avec un tel flot de paroles à l’arrivée force est de reconnaitre que le physique n’était pas entamé !

Par contre pour les inconditionnels du skating il n’en était pas de même, loin de là;

Et à ce petit jeu on peut schématiquement retrouver 2 groupes principaux : ceux sous les 54 mn et…  les autres.

Et dans le 1er camp, 2 sous-groupes : ceux sous les 48 mn et…. les autres.

Spéciale dédicace à Alexandre « le Grand » (non par la taille mais par son physique affuté comme une lame et par sa hargne de pitbull) : dans un final à couper le souffle Alex parvint à priver Clément Dornier (notre invité d’exception) de la victoire en le devançant d’une spatule à l’arrivée de la « mass-start » !

L’arrivée avec la photo finish !

 

Force est donc restée à la loi même si je soupçonne Clément de ne pas avoir forcé jusqu’au bout, en grand gentleman !!!

A plus de 4 mn arriva en solitaire le tenant du titre Sylvain, bien entamé physiquement et qui reconnaissait avoir explosé dès la 1ere montée ; c’est dire le niveau.

Et à 1 mn on retrouve Luc, motard de la Police, toujours là pour mettre du gaz suivi de notre CTL, Joce, en manque de compétition en ce début d’année.

Un grand bravo aussi à notre seul et unique Vétéran 3, Yvan, qui termine 8° scratch.

Aucune grosse chute à déplorer si ce n’est celle de notre subtil monarque, Gilles, qui, en plus de mettre un temps infini pour se relever, en profita pour saccager les 2 traces parallèles afin de désavantager ses poursuivants.

Après une légère coupure au pouce il y a un peu plus de 2 mois, il se fait à nouveau remarquer ; mais jusqu’où ira-t-il pour rester sous le feu des projecteurs ?

Par contre s’il y a bien une personne qui mérite le respect c’est bien Betty, la lédonienne, qui boucla ses 3 tours en 47 mn en repoussant à presque 5 mn ses plus dangereuses rivales Ophélie de Pontarlier et la toujours jeune Patricia  de Lons également. Arrivent ensuite Sandrine, Manuela (la grande copine de la lauréate) et Catherine (femme du charismatique président du COPS21).

A l’issue, après un bon vin chaud, direction la salle de réception pour passer à table et participer à la remise des prix avec la présence (désormais habituelle et appréciée) de Monsieur le Commandant du Commissariat et de monsieur l’adjoint au patron de la PAF.

Chaleureux remerciements à nos principaux partenaires en la personne de Marylin de la BFM et de Laurent de la MGP qui sont toujours à nos côtés pour animer les traditionnelles tombolas qui permettent très souvent aux plus « modestes » de briller à leur tour !!!

Évidemment nous pouvons féliciter une fois de plus l’équipe de Thierry, président de l’USP du Haut Doubs, qui a su mettre les petits plats dans les grands comme à l’accoutumée !

Et, enfin, un dernier merci aux généreux donateurs du Téléthon !

PHOTOS 1

PHOTOS 2

Articles similaires :
Ligue Est
Ski
Publié le 22 Jan 2019

Championnat régional Grand Est de ski de fond

+
Ligue Est
Ski
Publié le 06 Fév 2018

Championnat de France Police de ski de fond

+