Est
Journées Prévention Santé (JPS)
Publié le 20 Sep 2022

Randonnée pédestre des cascades du hérisson (Jura)

Ce vendredi 16 septembre une quarantaine de collègue avait répondu à l’invitation de l’ASP Lons le saunier du président David F pour une randonnée pédestre en plein cœur du Jura sur le magnifique site des Cascades du hérisson.

Rendez-vous était pris dès 9h au départ d’un des 7 sauts, le saut de la Forge, pour un café d’accueil en pleine nature. Après quelques consignes données par notre guide ( notre fidèle partenaire Lolo 39 de la MGP ) direction le saut Girard, haut de 35 mètres et point de départ du torrent qui forme la rivière du Hérisson longue de 21km, chutant de 300 mètres en 3 kilomètre avant de rejoindre l’Ain puis le Rhône.

Nous pouvions alors entamer notre descente et suivre cette cascades ” d’eau sacrée “. En effet son nom, la rivière du hérisson, ne vient pas de l’animal mais viendrait de Yirisson signifiant eau sacrée.

Jusque là tout se passait bien, c’est arrivant au deuxième saut, dit ” Moulin Jeunet “, qu’un événement étrange survint… Légende Franc-comtoise ou réalité.. pour mieux comprendre je vous invite à lire dans un premier temps cette histoire.

L’ours sorcière du Moulin Jeunet

Le bruit des forges, des martinets et  des moulins dans la vallée du Hérisson  ayant  toujours fait fuir les fées et autres nains de la vallée du Hérisson, pas d’histoire de fées mais celle d’une sorcière.

Les gens du Frasnois cultivaient jadis du blé, de l’avoine, du seigle qu’ils apportaient à moudre au Moulin Jeunet, comme on dit depuis 100 ans. 

Or, il fut un temps où à la pleine lune un ours rodait par-là. Il effrayait tant les gardes du moulin que le meunier se désespérait d’en garder un pour de bon. Il avait fini par embaucher un gars de Saint Pierre en Grandvaux, solide et malin qui avait d’abord encaissé  3 mois de salaire avant de commencer sa surveillance nocturne. Bien sûr, une nuit de pleine lune vit arriver l’ours. Le garde s’était installé pour dormir sur des sacs de farine quand il fut réveillé par le grincement de la porte et les 12 coups de minuit du clocher de Bonlieu. 

L’ours inspectait les sacs, les meules, les engrenages… pour arriver au garde. L’ours tend la patte vers lui qui d’un seul  coup, lui tranche la patte, d’un coup de serpe. 

L’ours s’enfuit en courant, en hurlant. Le lendemain matin au petit déjeuner tout le monde se pressait à table sauf la belle-mère du meunier. On la trouve dans son lit, un énorme bandeau autour du bras droit. Le garde moulin comprend tout de suite et va chercher le bras coupé durant la nuit.                                                                                       

C’était celui de la sorcière qui les nuits de pleine lune se transformait en ours.                                                                                                                                    

Vers 1993, une équipe d’archéologues est venue faire des fouilles au Moulin Jeunet ;  certains disent qu’ils cherchaient la peau de l’ours de la légende !

Nathalie aurait-elle pris un coup de serpe dans les chaussures ?

Au vu de cette légende, tous les regards étaient portés sur Nathalie, notre collègues de Mâcon. Malgré l’absence de pleine lune et de sac de farine, celle-ci réapparu de la forêt non pas le bras tranché, mais les semelles de chaussures découpées, avec en guise de bandages deux énormes élastiques au bout des pieds. Aujourd’hui encore tous les collègues présents se posent une question, et si ” L’ours sorcière du moulin Jeunet ” était Nathalie? Enquête en cours..

Méfiant, nous poursuivions notre rando direction les sauts de La Forge, Château Garnier et Gour bleu avant une halte sur le point de vue du Grand saut d’une hauteur de 60 mètres. Enfin, nous pouvions rejoindre le fond de la vallée pour la pause méridienne précédée d’une dégustation de produits régionaux, vins blancs du Jura et Comté.

L’étape de l’après-midi était consacrée à la remontée des cascades avec pour commencer le magnifique saut de l’Evantail, véritable feu d’artifice d’eau qui culmine à 65 mètres.

De retour au saut de la Forge, lolo, pouvait faire le tirage au sort de la coutumière tombola MGP autour d’un verre de crémant… du Jura.

Un grand merci à nos licenciés du Jura pour cette belle journée synonyme de bien-être !

Vivement 2023 pour la rando des 7 lacs déjà programmée.

 

Articles similaires :
Ligue Est
Stand-Up Paddle
Publié le 23 Sep 2022

Journée lutte contre les RPS – Découverte paddle

+
Ligue Est
Journées Prévention Santé (JPS)
Publié le 21 Sep 2022

Randonnée pédestre sportive Grand Est

+