Est
Rugby
Publié le 03 Oct 2017

2ème championnat de France de rugby à 7

Les équipes finalistes de l’Occitanie (en bleu) et de l’Ile de France (en rouge).

La toute nouvelle ligue Bourgogne Franche-Comté-Grand Est avait cette année en charge l’organisation du 2ème championnat de France Police de rugby à 7. Fort de l’accession récente de l’USO Nevers en pro D2 dans ces terres quelque peu désertées par l’Ovalie, il devenait inimaginable d’organiser cette épreuve ailleurs qu’à Nevers (58) ! Toutes les ligues ont cette fois répondu favorablement à l’appel des organisateurs lorsque seulement 7 sur 13 étaient venues l’an passé à Vichy (03). Il régnait une ambiance de colonie de vacances au centre des Enfants du Métro de Poiseux en cette veille de compétition où chacun affinait ses lancements de jeu ou ses combinaisons en touche sur les magnifiques pelouses entourant les bâtiments d’hébergement des équipes aux noms de dessins animés (Bambi, les 7 nains…).

Les équipes de BFC-Grand Est (en rouge) et Méditerranée (en azur) avant la finale de la Plate.

Après la réunion des CTL menée de mains de maître par le tout nouveau DTN, André Belacel, et animée par les consignes du délégué sportif Christophe Grand, l’ensemble des délégations, des arbitres et des organisateurs se retrouvait autour du verre de l’amitié avant une bonne nuit de sommeil car la compétition ouvrait dès 08h30 le lendemain matin. Si les six premiers matchs se déroulèrent sur le terrain en pelouse naturelle du complexe sportif du Pré Fleury, toutes les autres rencontres ont été délocalisées sur le terrain synthétique annexe car les jardiniers locaux se sont affolés à la vue des dégâts causés par les matchs initiaux en prévention de la rencontre dominicale de la réserve devant se disputer sur ce même terrain.

Le DTN et l’ensemble des arbitres

Si la poule A livra un verdict clair, ce ne fut pas le cas de la poule B où 3 équipes se retrouvaient à égalité de points suite à deux victoires et une défaite chacune. Il fallut donc utiliser le goal average particulier à 3 pour départager celles-ci et écarter pour quelques points la malheureuse ligue Méditerranée déjà fortement impacter par des blessures en cascade. Les demi-finales opposaient donc dans la Cup, compétition principale, les ligues voisines de l’Occitanie et du Sud Ouest d’un côté et celles « plus nordistes » de l’Ile de France et de Rhône Alpes Auvergne de l’autre. Dans la Plate, ou consolante, la ligue BFC-Grand Est dominait la ligue Centre Loire Bretagne par 33 points à 0 pour retrouver dans cette petite finale la

Les ligues Rhône Alpes Auvergne (en blanc) et Sud Ouest (en bleu) opposées pour la 3ème place.

ligue Méditerranée, qui l’avait battu en phase de poule, et venait de disposer de la ligue Hauts de France Normandie (36-5) qui a joué l’ensemble de la compétition à 6 joueurs se faisant même prêter sur certains matchs un remplaçant de l’équipe qu’elle rencontrait. Les joueurs de l’Est se vengeaient de leur défaite matinale (7-29) en battant des Sudistes affaiblis par 28 points à 14, confirmant ainsi leur 5ème place de l’année précédente. Après des demi-finales maîtrisées, les ligues Ile de France et Occitanie se hissaient en finale où les joueurs du Midi s’imposaient dans un match serré par 19 à 14 dépossédant ainsi une partie de leurs victimes du jour du titre gagné l’an passé sous les couleurs d’Ile de France Ouest. Pour la 3ème place, les étonnants joueurs Rhône-Alpins remportaient la rencontre les opposant à la ligue Sud Ouest par 28 à 19 grâce à un jeu de passes à la main ayant éclairé tout ce championnat.

Tous pouvaient alors regagner Poiseux pour le repas de clôture et la remises des coupes et médailles en présence de messieurs Maxime Gruyer représentant l’USO Nevers et Jean-Paul Maquet, retraité de la Police et ancien arbitre de rugby à la FSPF (!). Lors de cette cérémonie, Romain Mary, M. Loyal du jour, remerciait le club de l’USON, toute l’équipe de direction et de restauration des

Les joueurs de la ligue Occitanie, champions de France Police 2017 de rugby à 7.

Enfants du Métro et l’ensemble des arbitres présents dont leurs deux plus émérites représentants, Patrick Pechambert et Thierry Mallet, ayant officié ou officiant régulièrement en Top 14 et Pro D2 !! André Belacel allait également de son satisfecit quant au déroulement de la compétition et surtout de la bonne ambiance dans laquelle elle s’est déroulée avant de remettre en compagnie de Maxime Gruyer la coupe de champion de France Police au capitaine de la ligue Occitanie. La choucroute de clôture, spécialité d’une ancienne région de cette immense ligue de Bourgogne Franche-Comté-Grand Est pouvait alors être servie…agrémentée de quelques pintes d’un breuvage tout aussi local !!!

G.M.

L’article du Journal du Centre concernant cette compétition.

Articles similaires :
Ligue Vie associative
Publication nationale
Publié le 21 Avr 2016

RAPPROCHEMENT POLICE-POPULATION

+