Équipes de France Police
Football
Publié le 26 Oct 2021

Marseille –  du 12 au 15 octobre 2021


Un stage et une victoire prometteurs…


Deux ans après le dernier regroupement, les hommes de Michael GONCALVES se sont donc retrouvés à Marseille du 12 au 15 Octobre pour un stage dans la cité phocéenne, le tout, ponctué par une farouche opposition face à l’Equipe de France des Sapeurs Pompiers…nous y reviendrons.

Ainsi, le staff avait convoqué 16 joueurs venus de toute la France et de différents services. Si certains d’entre eux étaient déjà présents à Lyon en 2019, l’effectif était en grande partie renouvelé et même rajeuni.

Dès le premier jour, les joueurs se rendaient au stade Delort pour une première séance en grande partie ludique même si l’intensité mise dans la petite opposition finale annonçait de belles choses.

Le lendemain matin, les partenaires de Rafael LOPEZ se retrouvaient de nouveau sur le rectangle vert pour peaufiner quelques réglages par des circuits de passe mais aussi des exercices de finition.

L’ambiance était bon enfant et “chambreuse”, à l’image de ces derniers points décisifs au tennis-ballon.

Le soir même, sérieux et rigueur étaient de retour avec la rencontre face à l’élite nationale des Sapeurs Pompiers. Un match de gala qui se déroulait en présence de Mme Roxana MARACINEANU, Ministre déléguée auprès du Ministre de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports, en charge des Sports mais aussi du Contrôleur Général M. Grégory ALLIONE, Président de la Fédération Nationale des Sapeurs Pompiers de France, de M. Alain THIRION, Directeur Général de la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises et de Mme Anne LAYBOURNE, Secrétaire Générale Adjointe de la Préfecture des Bouches du Rhône.


 


Après la présentation des équipes à la délégation officielle et l’hymne national, le coup d’envoi était donné. Les coéquipiers du capitaine Benjamin GARNIER, évoluaient dans un système inédit en 3-4-3, nécessitant logiquement une période d’adaptation.

Les quinze premières minutes étaient donc à l’avantage des Sapeurs Pompiers qui obtenaient quelques situations intéressantes mais Jason CORBEAU, le portier des Bleus, veillait au grain.

Au fil des minutes, les Policiers prenaient la mesure de leurs adversaires dans une opposition marquée par sa forte intensité et ses nombreux duels.

Les opportunités n’étaient pas légion mais Enzo CORTES, bien servi par Nicolas BOUCHER, trompait le gardien des Pompiers juste avant la pause (0-1).

La seconde période débutait sur les mêmes bases avec un jeu concentré au milieu du terrain et des défenses qui prenaient le pas sur les attaques. Cependant, l’intensité ne diminuait pas malgré les changements effectués pour les deux formations.

Pourtant, sur une action qui paraissait anodine, l’Équipe de France des Sapeurs Pompiers égalisait sur un centre-tir de Cédric AGRAIN, trompant la vigilance de Paco GRACIA, entré à la pause (1-1).

Ce but revigorait les ardeurs des soldats du feu qui tentaient de prendre l’avantage mais la défense des Bleus emmenée par un Benjamin POMEZ impérial ne tremblait pas.

Les esprits s’échauffaient un peu plus que de raison obligeant même l’arbitre à exclure un joueur de chaque côté. Ce score et le contenu proposés par l’ensemble des joueurs aurait pu satisfaire le staff mais il était écrit qu’il en serait autrement puisque sur une récupération au milieu de terrain, Quentin VIALLET servait en profondeur Louis-Matisse DEKHISSI, lequel résistait au retour de son rugueux défenseur avant de crucifier le portier des pompiers (1-2).

Le score n’évoluait plus, les Bleus pouvaient laisser éclater leur joie et profiter par la suite de la douce soirée qui s’annonçait.

Solidarité, Plaisir, Fierté : ces trois mots avaient été mis en avant lors du discours d’avant-match et le moins que l’on puisse dire, c’est que les 16 joueurs sélectionnés ont été exemplaires durant cette rencontre et même tout au long du stage.

Le DTN et le staff se posaient quelques questions avant ce regroupement, ils ont obtenu déjà quelques réponses et une certitude : la naissance d’un groupe.

Un groupe qui n’est pas fermé, bien entendu, puisque plusieurs joueurs ont été retenus par obligation professionnelle ou raison médicale alors que d’autres seront également supervisés lors d’un prochain rassemblement.

Il ne faut pas non plus tirer de conclusion définitive et travailler, encore et encore, en vue de la qualification pour l’Euro 2023.

 

Articles similaires :
Ligue Équipes de France Police
Football
Publié le 20 Mar 2020

Equipe de France police – Football Féminin

+
Ligue Publication Fédérale
Publication nationale
Publié le 08 Jan 2020

NOTICE LICENCE 2020

+