Équipes de France Police
Cyclisme
Publié le 28 Juin 2018

CARTON PLEIN. TROIS ÉTAPES TROIS RÉUSSITES!

Sur la 19ème édition du Tour Boischaut Champagne Brenne qui se déroulait du 09 au 10 juin dernier, l’équipe de France Police était annoncée par les bookmakeurs.

Les faibles côtes présentaient même une victoire d’étape pour nos policiers voir le maillot jaune à l’arrivée.

Et il faut bien dire que les parieurs qui ont misé sur la sélection tricolore FSPN ne se sont pas trompés.

Pour une première participation à l’évènement, l’équipe nationale Police a fait carton plein..

Depuis le début de la saison, le DTN Jean-Yves MERVIN est conforté dans ses choix par des victoires.

Force est de constater que dans cette course de trois étapes le choix fut encore payant.

Revenons sur le sujet plus attentivement où Cyril DELORY, Nicolas LABUSSIERE, Julien LECLERC, Alexandre LORIOUX et Yvan SARTIS ont fait forte impression en vue des prochains championnats d’Europe Police.

Tout débute par une superbe première étape autour de Levroux. notre formation place deux effectifs sur le podium.

L’étape s’est disputée sans temps morts avec une histoire de cassures.

Une première propulsait deux de nos hommes en compagnie d’une dizaine d’échappés aux avant-postes. Le bras de fer durait jusqu’au 42ème km, alors que les premières gouttes de pluie détrempaient la chaussée. Rien à déplorer car le peloton se reforme.

La suivante était plus conséquente. On retrouvait un groupe de trente unités. La passe d’armes n’aboutira pas, car il y avait trop de monde devant. Sans entente les relais passaient mal voyant ainsi le peloton se regrouper au 60ème km.

La troisième survenue avant Francillon (km 70) sera la bonne. Elle réunissait trente sept coureurs qui collaboraient parfaitement avec trois de nos forces. L’arrivée se jouera au sprint avec une victoire de Nicolas bien emmené par ses coéquipiers Alexandre et Cyril qui terminent respectivement 3ème et 39ème.

Le jour suivant était encore plus satisfaisant avec une formation policière qui s’impose sur le contre la montre par équipe.

Nos cinq coureurs étaient tous mis à l’honneur. Quoi de mieux pour la cohésion et la solidarité du groupe.

 

Avec 13 et 16 secondes d’avance sur ses deux principale équipes concurrentes, la team Police a dominé le sujet. Le clou fut même enfoncé avec Cyril DELORY qui s’immisce à la troisième place du classement général.

Le podium est exclusivement constitué de nos forces de l’ordre à la veille de la dernière étape.

Place à celle-ci avec des consignes très simples. Contrôler la course et surtout garder le maillot de leader dans l’équipe.

C’est donc dans cette optique que les cinq comparses s’élancent pour les derniers 117 kms. Les radars sont branchés et détectent tous les mouvements dans le peloton.

D’entrée toute tentative est aussitôt réprimée par la patrouille. Si les policiers avaient pu verbaliser à chaque amorce, la sélection aurait rempli les caisses de la fédération. Systématiquement durant les 27 premiers kilomètres nos effectifs contrent les innombrables attaques.

Au 28ème kilomètre un trio pense faire sauter la banque. Pas d’inquiétude pour notre DTN. Jean-Yves constate juste une stratégie de ses hommes qui s’économisent sur les contres. La vigilance est de mise.

La triplette s’entend bien dans un rythme élevé et l’écart augmente de cinq secondes au kilomètre. Il atteint ainsi une minute dix au sprint intermédiaire de Langé (km 38). Le maillot jaune changeait virtuellement d’épaules pour se poser sur celles d’un des coureurs de tête. La difficile ascension du Tertre aux bœufs à la sortie de Gehée (km 41) ne modifiait pas la progression.

Derrière, personne ne prend la responsabilité de la poursuite. L’équipe de France avait envisagé cette hypothèse en estimant que jusqu’à deux minutes elle pouvait revenir.

Au 70ème kilomètre la physionomie de course change. Cyril, Julien, Alexandre et Yvan abattent un boulot monstre. Cédric COLLEN à l’assistance technique se dépouille également afin de palier aux pépins mécaniques.

Soutenue par le team Touraine, la délégation tricolore remet du braquet et sort du tempo le peloton. L’écart réduit à vitesse grand V. En dix bornes, la moitié de l’actif est perdu et ce qui devenait inéluctable arriva à la sortie de Villegouin (km 83) : le peloton mettait fin à une échappée qui aura ouvert la route pendant cinquante-six kilomètres.

Il restait une vingtaine de kilomètres mais là plus question de laisser filer. Dans un air de déjà vu les coureurs au maillot tricolore exerçaient à nouveau leur contrôle, aidés en cela par les grandes lignes droites qui condamnaient toute échappée.

Alors qu’on allait vers un sprint massif, une ultime cassure projeta seize hommes en avant. Alexandre qui a tout donné pour l’équipe ne peut malheureusement pas suivre. Qu’à cela ne tienne Nicolas LABUSSIERE pouvait savourer sa victoire. Celle d’une équipe soudée autour de lui.

Alex qui a manqué le bon wagon, rétrogradait à la 4e place privant de ce fait l’équipe de France Police d’un triplé historique.

Pas grave pour l’encadrement qui se félicite de l’objectif initial atteint.

Jean-Yves MERVIN: « On avait une belle équipe et on a produit une superbe prestation. Après la victoire de Nicolas LABUSSIERE et notre contre-la-montre victorieux, on s’est dit qu’il ne fallait pas s’éparpiller et que le classement général devenait la priorité. Le contrôle de la course devait être assuré. On aurait pu savourer la cerise sur le gâteau en conservant à l’arrivée les trois places sur le podium mais c’est la loi du vélo ! Je suis fiers de mes gars qui se dépouillent chaque jour dans leurs métiers puis au cours de leurs entraînements. »

Les résultats  actuels des français serviront surement de piqure de rappel aux Nations qui nous affronteront sur les prochains championnats d’Europe Police qui se dérouleront en Belgique.

Cela fera l’objet d’un autre chapitre qui débutera le 7 septembre…

R.B.

Articles similaires :
Ligue Équipes de France Police
Cyclisme
Publié le 09 Sep 2018

CHAMPIONNAT D’EUROPE POLICE DE CYCLISME

+
Ligue Équipes de France Police
Cyclisme
Publié le 10 Juil 2018

LA SÉLECTION TRICOLORE DÉVOILÉE

+