Équipes de France Police
Rugby
Publié le 27 Mai 2018

MATCH NUL DU XV POLICE FACE AUX POMPIERS

Les joueurs de l’équipe de France Police de rugby n’ont pu faire mieux qu’un nul face à leurs homologues pompiers.

Pourtant tout avait magnifiquement bien commencé en ce ci-beau mercredi du mois de mai.

Sous une température idéale, l’hymne national transcendait nos troupes qui entamaient la rencontre le mors aux dents.

Dès l’entame de match, Maxime GUERRIN place un essai transformé par Yann DUMOULIN. 7 à 0 au bout d’une minute de jeu.

La première période est à sens unique notamment grâce à la doublette GUERRIN / DUMOULIN. Les deux hommes se régalent et inscrivent un second essai puis un troisième tous deux transformés. 21 à 0.

Un petit manque de concentration met fin à l’hégémonie policière juste avant la pause. Les pompiers marquent un essai mais échouent sur la tentative de transformation.

Score à la Mi-temps 21 à 5. 

À l’inverse de nos fonctionnaires, la pause fit un bien fou à nos adversaires du jour. Les spectateurs fraichement ravitaillés par la buvette du stade voient les hommes FSPN vaciller. Après l’essai à deux minutes de la mi-temps les voilà qui en concèdent un autre deux minutes après la pause qui plus est transformé. 21 à 12.

L’encadrement technique tente de remédier au problème par des changements mais plus rien ne va. L’incendie est déclaré quand les pompiers reviennent à deux points par un essai transformé. 21 à 19.

Nous assisterons ensuite à la débandade quand pour la première fois de la rencontre les chauffeurs des camions rouges aplatiront le ballon dans l’en-but policier à cinq minutes du terme. 21 à 26.

Fort heureusement Maxime GUERRIN (encore lui) endossera le costume de pompier de service. Il éteindra le feu dans la maison bleue grâce à un essai à l’ultime seconde. La tentative de transformation de Laurent DULAU avortera.

Score final 26 à 26.

Vous l’aurez compris. Les deux équipes peuvent nourrir des regrets. Les pompiers pensaient avoir match gagné tandis que les policiers se voyaient infliger une débâcle au vu de la première période Ce n’est pas le Directeur Technique National André Belacel qui nous contredira:

Je pense que nous n’avons pas mis les bons ingrédients pour remporter cette rencontre largement à notre portée. Il est inconcevable de mener 21 à 0 et de lâcher le match comme nous l’avons fait en deuxième mi-temps. Un match dure 80 minutes bon sang. Alors on peut se trouver toutes les excuses possibles, mais je pense que l’on ne s’est pas respecté et que la faillite est collective.

Le rugby est ainsi fait. Tout peut se produire et c’est pour cela que l’on aime ce sport.

R.B.

 

Articles similaires :
Ligue Équipes de France Police
Rugby
Publié le 06 Avr 2018

DE BON AUGURE

+
Ligue Vie associative
Publication Fédérale
Publié le 21 Fév 2018

NOTICE LICENCE 2018

+