Sud
Randonnée
Publié le 04 Juil 2022

Retour sur la randonnée calanques


Calanques de Cassis – le 30 juin 2022


Résumé par notre CTL Karine P.

L’accès au massif étant autorisé, nous avons pu apprécier une journée sous une chaleur d’été agrémentée de bains, avec le chant des cigales (avaient été commandés : ciel légèrement voilé + petit air pour nous rafraîchir)

Environ 10 km pour 500 D+Avec un départ à la barrière de Luminy.

Les participants ont chargé leur sac à dos : picnic, beaucoup d’eau, serviette et maillot, pour certains chaussures pour aller dans l’eau, chaussures de randonnée aux pieds et la banane au départ.20 min de piste ombragée avant de plonger dans le tracé jaune pointillé annoncé difficile : un sentier en sous-bois agréable qui nous descend au passage de la roche percée.1ere récompense : vue magnifique sur la mer.On longe la paroi avec des accès aménagés pour les grimpeurs, et on continue à descendre…Pour mieux remonter : 1ère difficulté, un petit mur à passer, en se tenant à la roche, pour ensuite rejoindre le sentier balisé.On arrive alors à la 2ème difficulté : descente en rappel le long de chaînes.Tout le groupe réussit à franchir l’obstacle sans appréhension.
A l’approche de la 1ère calanque, on croise quelques personnes qui nous annoncent avoir vu quelques méduses, non pas en chemin, mais en pleine eau.On arrive peu après à la calanque de Morgiou, déserte ! Quelle chance, c’est si rare.A nous le 1er bain, bien mérité, certains équipés de palmes, d’autres de masque et tuba, ou juste d’un maillot.On envoie en éclaireur notre randonneur masqué, qui valide la trajectoire.

Une étoile de mer nous fait honneur de sa présence.

“On n’est pas bien là?” Oui mais d’autres surprises nous attendent alors on se rhabille, direction le petit port de Morgiou avec ses barques colorées, ses pêcheurs au filet et un magnifique bougainvillier.

 

Après une petite anecdote sur la grotte Cosquer, découverte par M. Henri Cosquer, rencontré par la CTL lors d’une manifestation avec une association de plongeurs scientifiques, nous continuons notre parcours jusqu’au pierrier nous amenant au site de la grotte bleue.
La houle est présente mais personne ne se dégonfle, on se remet en tenue et on se jette à l’eau, c’est peu dire, pas d’accès plage, il faut sauter des rochers. On voit rapidement qu’il faudra “prendre la vague” pour ne pas être projeté à la paroi rocheuse, ou faire du “sous-l’eau”.
2ème récompense dès l’entrée dans la grotte : ce bleu turquoise et cette lumière qui éclaire la salle ! De nombreux poissons nous entourent (où sont les dauphins ?).

 

On savoure l’endroit, mais on quitte la grotte à la nage, on rejoint les rochers, se rhabiller pour remonter le pierrier et suivre à nouveau le sentier.
3ème difficulté : encore un mur à grimper, mais avec des prises accessibles.

Le sentier nous amène ensuite au passage de l’échelle (rénovée il y a peu de temps), et nous allons prendre notre pause déjeuner à l’ombre (lieu tenu secret), avec vue imprenable sur l’une des criques de la calanque de Sugiton et sur le Torpilleur.


Fabrice nous explique les accès à l’œil de verre et autres spots locaux, et nous imaginons la difficulté de la remontée à venir en voyant le dénivelé à parcourir pour le retour qui s’effectuera sous la falaise par le sentier des crêtes, et non par la piste.

Le ventre bien rempli et le sac allégé, nous accédons à la calanque de Sugiton, où notre 3ème bain est bien distinct des autres, en effet des courants d’eau alternent entre très frais et chauds (non non ce n’est pas dû aux liquides jaunes).
Nous nous rhabillons à nouveau pour remonter le sentier, avec de nombreuses pauses à l’ombre pour souffler et admirer la vue (à partir de la pointe des naturistes, mais sans jumelle).

Encore un passage où les mains sont indispensables pour passer entre les rochers et enfin nous retrouvons la piste qui nous mène à l’intersection pouvant aller au belvédère, et revenir au point de départ.

Une glace ou une boisson fraîche a été fortement appréciée à l’arrivée.
Le record (non pas sur Strava …) de photos de paysages a certainement dû être atteint…

 

Si vous aussi ce reportage vous a fait rêver, n’hésitez et rejoignez Karine, CTL Randonnée de la ligue SUD lors de nos prochaines sorties.

https://www.bouches-du-rhone.gouv.fr/Politiques-publiques/Agriculture-foret-et-developpement-rural/Foret/Acces-aux-massifs/Acces-aux-massifs-forestiers-des-Bouches-du-Rhone
http://www.calanques13.com/calanque-morgiou.html
http://www.calanques13.com/grotte-bleue.html
http://www.calanques13.com/calanque-sugiton.html
Pour protéger la calanque de Sugiton et des Pierres tombées de l’érosion importante liée à la surfréquentation, le Parc national limite le nombre de visiteurs tous les jours du 10 juillet au 21 août 2022.

Articles similaires :
Ligue Sud
Randonnée
Publié le 07 Juin 2022

Rando Calanques – le 30 juin 2022

+
Ligue Sud
Avril
Publié le 19 Mai 2022

SOUVENIR REGIS RYCKEBUSCH

+