Est
Bowling
Publié le 07 Fév 2020

RENCONTRE REGIONALE : LONS LE SAUNIER – JURA

Ode à la jeunesse

L’an dernier, quasiment à la même date, j’avais écrit un article qui, douze mois plus tard, me laisse encore songeur-rêveur : quel style, quelle pertinence, quel humour !
Difficile d’approcher à nouveau un tel niveau d’exigence et de savoir…
Je ne dis pas ça parce que j’en suis l’auteur, la notion même d’”ego” m’étant totalement étrangère !
Vous l’avez donc immédiatement deviné, je suis en galère, et quand on est “sec” devant un sujet (ce qui m’est, hélas, souvent arrivé lors de multiples examens suite à de non moins multiples échecs), la seule échappatoire est de “broder”, en espérant que le lecteur soit dupe.
Problème… En BFC, les collègues sont trop malins pour se faire avoir.
Ils ont de la jugeote (c’est d’ailleurs pour ça qu’ils sont licenciés à la FSPN !).
Il va donc me falloir être innovant, imaginatif, sérieux mais pas trop, taquin mais juste ce qu’il faut, intelligent a minima (!), bref être, une nouvelle fois, au TOP.
A quelques encablures de la fin de mon mandat, pourquoi devrais-je me mettre une telle pression pour un modeste papier qui ne sera lu que par une poignée de collègues condescendants ?
Une question qui pourrait mériter réflexion mais dont la réponse est évidente :: on ne se refait pas !
Encore moins avec l’âge !!!
Il serait bon d’ailleurs de s’interroger sur l’art de l’homo sapiens (dit pompeusement “homme moderne”) de se mettre dans la m…. et ce, depuis 200 000 ans (voire 300 000 ans selon les spécialistes avec la découverte de l’Homo sapiens de Jebel Irhoud situé à 100 km à l’ouest de Marrakech) !
Vaste sujet et vaste chantier pour y remédier ; huit siècles avant J.-C. Homère, à travers le supplice de Sisyphe (souvenez-vous, celui qui remonte inlassablement le rocher au sommet de la montagne) avait déjà sous-entendu que la tâche était vaine…
Là, je suis pris en flagrant délit de “broderie” !
Que s’est-il donc passé hier à Perrigny, en banlieue Lédonienne ?
Rien de moins que la prise de pouvoir de la jeunesse !
Hold up des moins de 30 ans (presque pour Elvina) ; ça fait plaisir à voir dans notre ligue (et dans les autres aussi) qui peine toujours à motiver les nouvelles générations à venir participer à nos rencontres.
David, le grand organisateur du jour, avait donc établi 6 équipes par affinité pour un total de 33 participants (record battu).

Tout le monde a essayé de faire de son mieux avec des fortunes diverses et ce que je retiendrai, en plus des podiums finaux, c’est le 0 pointé concernant les strikes pour Séverine (ASP Lédonienne) et Abdallah (COPS21) ! Les deux étant nouvellement licenciés, nul doute que la pression (que je connais si bien) est
passée par là !!!
Le champion sortant, notre Romain national, n’ayant pu défendre son titre pour cause d’épaule (extrêmement) douloureuse, les paris étaient ouverts quant à sa succession.
Tous les regards étaient portés sur les habitués des podiums en occultant complètement un petit gars, ADS de son état au CU de Dijon, Dylan, qui, avec 5 strikes et 2 spares en 1ere partie, mit tout le monde d’accord avec un score de 181 points, reléguant ses plus proches poursuivants (Emmanuel de Besançon et
Patrick, retraité de la 43) à plus de 30 points.
Encore fallait-il confirmer lors de la 2e et dernière partie.
Ce fut un peu plus compliqué avec une montée en puissance d’ Emmanuel (précédemment cité) et Zafer (COPS21, qui évoluait dans la même équipe que Dylan et démontrait par là-même ses talents de meneur d’hommes !) qui scorèrent (ça se dit ?) un beau 163 points l’un et l’autre.
Insuffisant néanmoins pour prendre la tête avec les 150 points de Dylan (3ede cette 2e partie).

On retrouve donc sur le podium Dylan sur la plus haute marche avec un total de 331 points (Romain, l’an dernier avait atteint héroïquement 313 points) devant Emmanuel (précédemment cité !) 311 points et Nicolas (sur ses terres) avec 275 ; ce dernier précédant de justesse deux morts de faim : Patrick toujours au top malgré le poids des années (!) 274 points et Zafer (vous savez, le meneur d’hommes !) avec 272 points.

CLASSEMENTS

Encore raté pour Manu qui a bien du mal sur les pistes lédoniennes…
Quant aux filles, au nombre de 4, 3 Lédoniennes face à Elvina la Pontissalienne, ce fut cette dernière qui l’emporta avec 162 points (elle pourra présenter son trophée à son chef de service ! Elle me comprendra…), devant Séverine 153 points, auteure de la plus belle figure de l’après-midi en se marchant sur l’épaule sur la piste cirée (!), Nathalie, toujours très (trop ?) concentrée sur son geste, 127 points et Emmanuelle, qui réussit à faire une double rigole (et je ne rigole pas, ahah) après son seul et unique strike ! Il va falloir que David, le président, explique bien à ses jeunes recrues les règles du bowling et l’intérêt de faire un strike !!!
En guise de conclusion je vais enfoncer les portes ouvertes :
Encore un super moment passé en terres jurassiennes ; ils ne savent pas faire du bon vin mais ils sont bien
meilleurs pour réunir tous les ingrédients d’une ambiance réussie !!!
Je félicite tout le monde pour la bonne humeur véhiculée pendant ces 2 heures de sport intensif !

PHOTOS

PS : Je me rends compte, à la relecture, que cet article n’arrive pas à la cheville de son prédécesseur mais une réalité s’impose : difficile de s’améliorer avec l’âge !!!

What do you want to do ?

New mail

Articles similaires :
Ligue Est
Bowling
Publié le 21 Jan 2019

CHAMPIONNAT REGIONAL BFC BOWLING

+