Est
Volleyball
Publié le 03 Avr 2019

WEL(COM) A LA CITE DES SPORTS DE MACON !

Vous l’avez tous remarqué la vie est une succession d’interrogations et le challenge est d’apporter à chacune la réponse appropriée.

Pour certaines, la plupart d’ailleurs, un soupçon de bon sens est suffisant.

Pour d’autres, heureusement moins nombreuses, il faut bien peser le pour et le contre car les conséquences d’un mauvais choix peuvent être catastrophiques.

C’est hélas ce que nous avons vécu hier au Centre Omnisport de Mâcon (COM) lors de notre rencontre de volley ball.

Cher lecteur assidu, toi qui nous suit régulièrement sur le site incommensurable de notre Fédération : « sportpolice.fr », je peux comprendre ta perplexité devant cet angoissant incipit ; en effet l’état d’esprit au sein de notre ligue et notamment du comité BFC est plus porté vers la convivialité et la bonne humeur que vers les tourments introspectifs et délétères.

Alors que s’est-il passé de si dramatique ?

Quel fut ce choix inopportun ?

Quelles furent les victimes de ce douloureux manquement de clairvoyance ?

Beaucoup d’interrogations légitimes, je le reconnais humblement.

En bon politicien je pourrais répondre à côté avec force prétextes fallacieux mais ce n’est pas le genre de la maison et, en plus, je ne jamais su (bien) mentir !

Allez, je crache le morceau.

Afin d’étoffer le plateau qui promettait d’être peu fourni avec seulement 3 équipes qui étaient pressenties initialement, j’ai contacté la cheville ouvrière de la ligue AURA, Agnès, afin de solliciter la venue de collègues lyonnais.

Mon erreur fut de ne pas avoir respecté l’un de mes fondamentaux : « c’est dans le souvenir que le futur se construit » ; ne pas recommettre les erreurs du passé…

Il y a 2 ans les Lyonnais étaient venus avec 2 équipes dont une 100 % féminine avec, à la clef, la victoire.

« Bis repetita » diront certaines langues perfides.

Auxquelles je répondrai :  » Bis repetita non placent  » (ce qui est répété ne séduit plus) !

Si ce fut un plaisir d’honorer les récipiendaires en 2017, c’est avec un certain découragement teinté d’amertume que j’assistai, impuissant, à la leçon de volley des rhodaniens.

Malgré toute l’abnégation des Mâconnais le score fut sans appel : 25-17 / 25-15.

Sur le banc, entièrement acquis à la cause de Mâcon (!), tous eurent la même réflexion : « encore raté » !

Nos Lyonnais récompensés par le Cdt Delaplace

Mais laissons cette déception de côté ; finalement cette journée fut au grand moment de sport avec des actes de dépassement de soi dans chaque rencontres même si le résultat ne fut pas celui escompté par certains ; je pense notamment au petit poucet, Lons le Saunier, qui, malgré le renfort de Betty, toujours  impériale, ne put arracher la victoire à Mâcon 2 ; je pense à l’équipe de Montbéliard, arrivée en force et qui dut se séparer d’un de ses meilleurs éléments (Mounir, appelé à renforcer une équipe de mercenaires !),  ce qui impacta directement ses résultats avec une seule réussite face à … Lons ; je pense à Mâcon 2 qui rata de peu l’accession au podium en se faisant découper par la fameuse équipe de mercenaires (composée des Dijonnais Alexandre et Zafer, toujours à 110 %, du Pontissalien Christophe, toujours généreux dans ses shoots, David notre partenaire BFM qui sait mouiller le maillot, et… Mounir, qui a tant manqué à son équipe !).

Reste le podium que vous connaissez déjà, avec les 4 chevaliers de l’apocalypse, venus de la capitale de la Gaule romaine, Lugdunum, qui profitèrent de leur savoir-faire pour transpercer la défense de tous leurs adversaires avec 5 victoires au compteur.

Je pense que la blessure de la meneuse de Mâcon 1, Aurore, n’a pas été sans incidence quant au déroulement de cette finale…

4 victoires donc pour Mâcon 1 emmené par un Steven toujours conquérant, bien aidé par ses partenaires souvent au diapason.

Le tee-shirt du comité BFC pour Mâcon 1

Et nos mercenaires du jour, sur la 3° marche, avec seulement 2 défaites face aux 2 locomotives précitées. Bravo à eux d’avoir su trouver une certaine homogénéité alors qu’ils ne se connaissaient pas quelques heures auparavant !

Les Mercenaires !

La remise des prix se déroula sous le patronage de Madame la Directrice départementale, représentée par le commandant Delaplace, avec la présence de Jean-Philippe et d’Eric, responsables du superbe site du COM, qui nous ont mis gracieusement à disposition leurs installations.

Le tout agrémenté par la tombola de la BFM et celle de la MGP avec la venue de Sabrina, toujours souriante et à notre écoute.

Une pluie de cadeaux lors du tirage au sort de la tombola, merci la BFM merci la MGP !

Et encore merci à la belle organisation de Régis et Eric, qui reprennent le flambeau après le départ de Laurent  » l’Africain  » !

PHOTOS DE LA JOURNEE

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles similaires :
Ligue Est
Volleyball
Publié le 07 Juin 2019

DES SOURIRES ET DU SPORT BIEN-ETRE DANS LE JURA !

+
Ligue Est
Volleyball
Publié le 06 Juin 2019

Beach-volley Grand Est

+